ACTION BRONSON

Cook that Sound a décidé de rendre hommage à Arian Asllani aka Action Bronson, un rappeur avec un passé de chef cuisinier. 

Fils d’un immigré Albanais et d’une mère de confession Juive, Arian Asllani a été chef cuisinier avant de devenir rappeur à plein temps.

Le rap n’est au début qu’un hobby pour lui. Il lâche une première mixtape en 2007 et parallèlement à ça il se lance dans une mini web série appelée « Action in the kitchen » dans laquelle il dispense ses conseils culinaires sur par exemple comment couper un oignon, faire un burger, ou encore réaliser une frittata à la Napoletana. Si Action a tout du look du rappeur en plus de la manière de s’exprimer, c’est bien de cuisine qu’il parle. C’est à la suite d’une chute où il se casse la jambe qu’il décide de se reconvertir en rappeur.

D’abord influencé par la musique des Wu Tang Clan qu’il a découvert à 14 ans, il est aussi fan des rappeurs Nas, Mobb Deep, et Kool G rap qui sont issus du même quartier que lui. Résultat il sort pas moins de deux EP , intitulés « The Program » et  « Bon appétit…Bitch » composé de 35 titres dans lequel les références au culinaire ne manquent pas. Véritable bête de travail, il sort également  « Dr lecter » et « Well Done » et il continue sur sa lancée avec les mixtapes « Blue Chips 1 » et sort « Blue chips 2 ».

Cette année il a sorti l’excellent album « Mr Wonderful ». Un projet pour lequel il a demandé à 3 de ses chefs préférés de réaliser un plat devant servir de visuel pour l’album et tout droit inspiré par les quelques titres de l’album en question qu’Action leur a fait écouter. Les plats qui en résultent vont de la création d’un plat sur mesure avec l’Octopus Shawarma du jeune chef Michael Voltaggio, à la création d’une authentique pizza italienne du très célèbre chef Mario Battali en passant par un classique de la cuisine italienne, le risotto.

Ce qu’on aime chez Action Bronson ce n’est pas seulement son amour pour la bonne chair. Avec un flow similaire à celui du rappeur Ghost face et sa voix eraillée, Action Bronson a su revisiter les classiques du rap new yorkais des années 90. On retrouve des samples de jazz, de soul, et même un style pop rock notamment dans le titre « Easy Rider ». Cet album a même quelque chose d’une bande son pour film avec ses clips bourrés de références  à des films tels que « Kill Bill », « Las Vegas Parano » ou « Un Prince à New York » et dans lesquels il campe différents rôles. Parmi ses collaborations pour « Mr Wonderful » on compte The Alchemist, Statik Selektah, Mark Ronson, Chance the Rapper, Noah « 40 » Shebib.

Pour accompagner la musique d’Action Branson, on a imaginé un plat généreux et recherché, un peu à l’image de ce que l’ancien chef composait. On connaissait son amour des épices, du coup on s’est un peu amusées là dessus et voilà notre recette de Maltagliati à la chair à saucisse crème cardamome verte et arabica, fenouil croustillant.

Les Maltagliati sont originaires d’Emilia Romagna. Il s’agit généralement des restes engendrés par la fabrication des tagliatelles. Plates, et de taille irrégulière, elles sont parfaites pour ce genre de recette. Si vous n’en trouvez pas autour de chez vous, prenez des lasagnes et coupez les en morceaux irréguliers.

Ingrédients (pour 4)

  • 250g de chair à saucisse de bonne qualité
  • 1 petit fenouil
  • 400g de Maltagliati
  • 33cl de crème liquide
  • une dizaine de grains de café Arabica
  • 8 graines de cardamome verte
  • un peu de piment de cayenne moulu
  • de l’huile de friture

1- Concasser très légèrement les grains de café. Prendre les graines de cardamome et faire une petite fente sur le côté. Mettre la crème à chauffer. Quand elle commence à bouillir, ajouter le café et la cardamome et retirer du feu. Laisser infuser 20/30mn, surveiller la montée en goût de la crème et ajuster le temps d’infusion (toutes les épices ne se valent pas..). Une fois infusée, passer la crème au chinois.

2 – Mettre une grande casserole d’eau salée à bouillir. Mettre une poêle sur le feu et cuire la chair à saucisse à feu moyen. Une fois qu’elle est presque cuite, ajouter la crème et laisser cuire le tout à feu doux.

3 – Tailler le fenouil en lamelles TRÈS fines (1mm grand maximum). Mettre de l’huile de friture dans une casserole et faire chauffer. Pendant ce temps, la casserole d’eau devrait être à ébullition, ajouter les pâtes et surveiller la cuisson. Le temps de cuisson des pâtes devraient permettre de frire le fenouil. Attention à ce que la crème ne cuise pas trop (tout est question de simultanéité dans une bonne recette de pâtes..)

4 – Frire les lamelles de fenouil petit à petit (si vous les mettez toutes d’un coup dans l’huile, la température va descendre trop vite et votre friture sera grasse). faites les dégorger sur du papier absorbant, et assaisonnez-les d’un peu de piment de cayenne et de sel. Surveillez la cuisson des pâtes…

5 – Les pâtes sont cuites! Égouttez-les, et versez dans la poêle du mélange crème/saucisse si vous avez la place. Sinon, dressez à l’assiette, avec un peu de pâtes, un peu de crème, etc etc.

6 – Parsemez un peu de fenouil croustillant par dessus, c’est prêt.